Articles in Taxonomy

Gestion des mauvaises herbes: méthodes préventives et curatives pour un aspect esthétique optimal de la rue

Domaines de travail (1)

>>
|

Types d´activité (2)

>>

La gestion durable des mauvaises herbes poussant sur les revêtements constitue depuis longtemps un défi pour les villes et communes. Pour préserver les eaux de surface, l’usage d’herbicides dans le domaine public est interdit par la loi en Flandre depuis le 1er janvier 2004. La période de transition au cours de laquelle il est possible de déroger à cette interdiction moyennant motivation, s’étend jusqu’à 2015. En Région de Bruxelles-Capitale et en Wallonie aussi, la législation suit cette tendance ou bien s’apprête à prendre le même chemin. Il existe des méthodes alternatives, non chimiques, mais les connaissances sur leur efficacité, leur fréquence d’application et leur impact environnemental sont encore limitées. En outre, une conception adaptée et une exécution correcte du revêtement permettent d’agir de manière préventive pour éviter l’apparition de mauvaises herbes. Des directives et des recommandations claires font néanmoins encore défaut.

Contact: 

Code de bonne pratique pour la gestion et la maîtrise des mauvaises herbes sur les revêtements modulaires par voie non chimique – Code de bonne pratique CRR R 84/12

Domaines de travail (1)

>>
|

Types d´activité (1)

>>

Le présent code de bonne pratique repose sur les résultats du projet de recherche et rassemble des directives importantes en vue d’une gestion écologique et économique des mauvaises herbes sur les revêtements dans le cadre de l’aspect esthétique général de la rue. Le document s’adresse aux concepteurs, architectes, gestionnaires publics et privés, fabricants de pavés, fournisseurs et réalisateurs de techniques alternatives de lutte contre les mauvaises herbes et aux simples citoyens. Pour le processus de gestion des mauvaises herbes sur les revêtements, un arbre de décision a été établi et est décrit en détail au chapitre 5. Il suit le mieux possible la problématique in situ. De cette manière, celui qui utilise ce code de bonne pratique peut faire ses choix à l’aide de l’arbre de décision et retrouver des informations plus approfondies dans le texte proprement dit (chapitres 1 à 4).

Contact: