Articles in Taxonomy

Le projet PERSUADE se clôture par un séminaire au CRR à Sterrebeek

Domaines de travail (1)

>>
|

Types d´activité (1)

>>

Le 24 août 2015, une septentaine de participants de quinze pays se sont retrouvés dans l’auditorium du CRR à Sterrebeek pour assister au séminaire de clôture du projet PERSUADE (acronyme de PoroElastic Road SUrface: an innovation to Avoid Damages to the Environment).

Ce projet de recherche européen de six ans (1er septembre 2009 - 31 août 2015), sous la direction du CRR, avait pour objectif de développer un revêtement poroélastique sûr et durable pour lutter contre le bruit routier.

Un revêtement poroélastique est composé de grains de caoutchouc (pneus recyclés), de gravillons et de quelques additifs qui sont liés à l’aide d’une résine synthétique élastique (polyuréthane). Il ne contient pas de bitume et ne peut donc pas être confondu avec un enrobé caoutchouteux.

Des expériences antérieures avaient démontré que ce type de revêtement permettait de réduire le bruit routier de 7 à 12 dB. En guise de comparaison: un mur antibruit d’une hauteur de 4 m permet d’obtenir une réduction de l’ordre de 8 dB.

La durabilité laissait toutefois encore à désirer, surtout au niveau du plumage et de l’adhésion au support. Afin d’améliorer ces aspects et de répondre à quelques questions en suspens, une recherche plus approfondie était nécessaire.

ZACA – Zones à concentration d’accidents en Région de Bruxelles-Capitale

Domaines de travail (1)

>>
|

Types d´activité (1)

>>

L’étude ZACA s’est achevée fin 2015. ZACA est un acronyme pour Zones à Concentration d’Accidents. Le terme est utilisé pour l’étude elle-même (l’étude ZACA donc) et pour les zones d’accidents (les ZACA: les zones avec une concentration d’accidents, aussi appelées zones à concentration d’accidents).

Dimensionnement structurel

Domaines de travail (1)

>>
|

Lors de la construction d’une route, on distingue en général les couches suivantes, chacune se composant de matériaux typiques et ayant sa propre fonction dans le dimensionnement structurel:

  • la sous-fondation: sert de tampon entre le sol et la fondation et se compose généralement d’un lit de sable ou d’un empierrement;
  • la fondation: peut être liée ou non liée. Une fondation non liée se compose surtout de gravillons. Pour des fondations liées, on ajoute un matériau lié hydrauliquement tel que du ciment;
  • les couches liées se trouvent à la surface de la chaussée et se composent de couches bitumineuses, de béton de ciment ou d’une combinaison des deux.

Il existe trois types de structures routières. Les structures souples se composent d’une sous-fondation, d’une fondation constituée d’une couche de gravillons et d’une ou plusieurs couches bitumineuses en surface; les structures rigides comprennent une sous-fondation, une fondation en béton maigre et béton de ciment à la surface; les structures semi-rigides se composent d’un lit de sable, d’une fondation en béton maigre et de couches bitumineuses en surface.

L’objectif du dimensionnement structurel consiste à concevoir la route de manière à pouvoir garantir une durabilité suffisante sans que des adaptations structurelles ne s’imposent au cours de cette période. Lors de la conception structurelle d’une route, les épaisseurs de couche doivent être définies de sorte que les charges dues au trafic soient suffisamment bien réparties entre les différentes couches.

Pages