Articles in Taxonomy

Projet APERROUT: étude des performances des recyclés mixtes en domaine routier

En Belgique, plus de six millions de tonnes de granulats recyclés mixtes (béton, maçonnerie) sont produits annuellement à partir de déchets de construction et de démolition. Ces granulats contiennent jusqu'à 50 % de déchets de maçonnerie (briques, tuiles, béton cellulaire non flottant). Ils représentent entre 30 et 40 % des granulats recyclés produits dans notre pays, vu la présence relativement abondante de maisons en briques [1]. Les principaux domaines d'application de ces matériaux sont les fondations en empierrements liés ou non, les sous-fondations et les remblais, pour autant qu’ils respectent les critères adéquats fixés dans les cahiers des charges.

Etude prénormative sur les exigences performantielles pour des matériaux de jointoiement innovants dans des revêtements modulaires (PREVOSTRAT) – Etat des lieux après un an de recherche

Dans le Bulletin CRR 101 (pp. 7-9), nous avions fait une annonce concernant le nouveau projet de recherche prénormatif PREVOSTRAT (en entier Prestatie-eisen voor innovatieve voegvullingsmaterialen in bestratingen met kleinschalige elementen, c.-à-d. «Exigences performantielles pour matériaux de jointoiement innovants dans les revêtements modulaires»), qui a démarré le 1er septembre 2014 avec le soutien du SPF Economie. Cette étude a pour but d’établir des méthodes d’essai et les exigences performantielles correspondantes pour des matériaux innovants, liés ou non pour des revêtements modulaires (en pavés de béton, pavés d’argile ou pavés naturels).

Pour les exigences performantielles, on distingue trois aspects importants:

  • les caractéristiques physico-mécaniques et la durabilité (pour les mortiers liés);
  • la capacité des matériaux de jointoiement à empêcher ou à ralentir la pousse des mauvaises herbes (matériaux non liés et liés);
  • les propriétés liées fonctionnellement telles que la drainabilité des matériaux liés, l’adhésivité entre le pavé et le mortier de jointoiement et l’applicabilité et la sensibilité à l’érosion des matériaux de jointoiement.
Contact: 

Guide de bonnes pratiques pour les aménagements cyclables en Wallonie (publications)

Domaines de travail (1)

>>
|

Types d´activité (2)

>>

Afin de disposer d’aménagements cyclables similaires et cohérents sur l’ensemble de la Wallonie, le SPW a confié au CRR la rédaction d’un guide de bonnes pratiques cyclables dont l’objectif principal est d’offrir à toute instance concernée par des aménagements cyclables (régions, communes, bureaux d’études, etc.) un document de référence facilement utilisable et dans lequel elle pourra trouver rapidement les informations nécessaires pour réaliser un aménagement cohérent, sécurisant et adapté à tous.

Des matériaux et des technologies efficaces du point de vue énergétique pour des routes durables, en Belgique aussi! Journée d’étude CEDR – 10 novembre 2016 – Sterrebeek

La CEDR (www.cedr.eu) est une plateforme de concertation des directeurs des routes européens dont le but est d’améliorer le système de transport routier et l’infrastructure routière.

Le programme CEDR Transnational Research Programme est un appel à projets de recherche sur des thèmes actuels en construction routière. L’accent est mis sur les possibilités d’application pour les gestionnaires routiers européens. Afin que les activités de recherche fournissent les meilleurs résultats possibles, il faut tendre vers une collaboration optimale entre les consortiums tout en s’appuyant sur des résultats de projets précédents

En 2013, avec le soutien de l’Allemagne, des Pays-Bas, de la Norvège, de l’Autriche, de la Slovénie et du Royaume-Uni, un appel a été lancé pour des propositions de projet sur des matériaux et des technologies efficaces du point de vue énergétique. Celui-ci a été lancé dans le cadre de l’utilisation accrue de matériaux verts et de nouvelles technologies en construction routière, en vue d’augmenter la durabilité générale. Le secteur se retrouve donc face à des défis énormes dans le domaine, entre autres, de la caractérisation des matériaux, des prescriptions, de la conception, de l’exécution, de l’entretien et des marchés publics écologiques (Green Public Procurement). L’appel CEDR avait pour but de développer des concepts, des méthodologies et des stratégies qui stimulent cette transition vers une construction routière plus durable.

Le CRR contribue à la réduction des émissions de CO2 du trafic des poids lourds sur la route …

Le 28 avril 2016, le séminaire final de LORRY a eu lieu au siège du CRR à Sterrebeek.

Le projet de recherche européen LORRY (www.lorryproject.eu) a été réalisé dans le cadre du septième programme-cadre de la Commission européenne pour des actions de recherche et de développement technologique (PC7). Il avait pour objectif de développer des pneus de camions innovants avec une résistance au roulement inférieure (20 % par rapport aux types de pneus actuels), pour réduire les émissions de CO2 des camions. Dans le même temps, on a tenté d’améliorer la résistance à l’usure des nouveaux types de pneus de 10 % au moins. A cet effet, plusieurs nouvelles idées pour le profil des pneus et la composition du caoutchouc qui les constitue ont été combinées. En vue du développement de pneus de camions à résistance au roulement inférieure, plusieurs méthodes de simulation et en laboratoire ont été élaborées. Un consortium multidisciplinaire, dont le CRR faisait également partie, a été mis sur pied pour ce projet. Le Centre était responsable de l’aspect «influence de la route» et de la diffusion des résultats du projet. Les objectifs quantitatifs ont aussi dû être démontrés sur la route.

Contact: 

Pages