Saint-Trond, ville pilote dans un projet pour mesurer l’accessibilité des trottoirs

Domaines de travail (1)

>>

L'administration communale de Saint-Trond et le Centre de recherches routières (CRR) vont procéder ensemble à un examen de tous les trottoirs à l'intérieur des fortifications de la ville. La mesure déterminera le confort du pavage et donnera une image objective de l'accessibilité des trottoirs.

Pour les mesures, un collaborateur du CRR parcourra les deux prochaines semaines tous les trottoirs du centre-ville avec une chaise roulante équipée spécialement à cet effet. La chaise mesure le confort et la pente longitudinale et transversale des trottoirs. Sur base de ces résultats, nous obtenons un score de 0 à 10 par 5 m et un score moyen par rue.

Tim Massart du CRR: «En tant que centre de recherches routières, nous considérons la route comme un espace public de façade à façade. Avec et pour les gestionnaires routiers ainsi que d'autres acteurs du secteur, nous cherchons et développons des solutions innovantes pour réaliser des rues, des places et autre espaces publics durables et accessibles à tous. L'attention croissante pour les trottoirs a été pour nous l'impulsion pour réfléchir à une manière objective de mesurer le confort des trottoirs. Pour autant que nous le sachions, il n'existe pas encore d'outil objectif, que ce soit au niveau national ou international, pour déterminer en continu, rapidement et à faible coût la qualité des revêtements piétons. Aussi, nous nous sommes mis à la place d'une personne en chaise roulante, qui éprouve souvent plus de difficultés qu'une personne valide pour se déplacer d'un point A à un point B. Grâce à notre expérience avec nos véhicules de mesure, nous avons construit un appareil de mesure en prenant pour base une chaise roulante. Nous avons réalisé des mesures comparatives avec un premier prototype avec un groupe d'essai de 28 participants, parmi lesquels on comptait aussi bien des personnes valides que des personnes non valides, pour vérifier si notre évaluation objective correspondait au ressenti subjectif des usagers. Après les résultats très positifs, le prototype a été adapté pour pouvoir travailler plus efficacement. Nous sommes à présent prêts pour mesurer tout un réseau, comme ici à Saint-Trond.

L'échevin de la Mobilité Bert Stippelmans: “Saint-Trond est une commune pilote pour cet examen. C'est aussi la première fois que la chaise de mesure du CRR est utilisée pour mesurer un réseau ininterrompu de rues. C'est unique que des données soient collectées de manière objective, qu'elles permettent une évaluation objective, même jusqu'au niveau d'un petit bout de 5 m de trottoir.»

«En tant qu'administration communale, nous misons beaucoup sur l'accessibilité. Cependant, jusqu'à aujourd'hui, il était difficile de mesurer l'accessibilité des trottoirs. Tout le monde se plaint bien de temps en temps du mauvais état d'un bout de trottoir. Maintenant, nous pouvons aussi mesurer ce sentiment subjectif de manière objective. Avec les résultats, qui sont attendus dans la première moitié du mois d'octobre, nos services Mobiliteit et Infrastructuur pourront se mettre au travail. Sur base d'un planning réaliste, nous nous attaquerons à l'accessibilité des trottoirs», dit la bourgmestre Veerle Heeren.

«Les résultats nous permettront aussi d'en apprendre beaucoup sur la mesure du confort de certains revêtements. Nous nous en servirons pour choisir les matériaux lors de projets futurs» conclut Bert Stippelmans.

Contact: