Code de bonne pratique pour la protection des routes contre les effets de l’eau – Code de bonne pratique CRR R 88/14

|

Types d´activité (1)

>>

La présence d’eau au niveau de la route peut causer de nombreux inconvénients et dégâts: trop abondante en surface, elle perturbe la visibilité et la sécurité des usagers et provoque l’érosion des talus. En pénétrant dans la structure routière, elle provoque des dégâts qui, dès qu’ils sont initiés, s’amplifient rapidement.

Ce code de bonne pratique a pour objectif d’aider les concepteurs, maîtres d’ouvrage et entrepreneurs à prendre les dispositions nécessaires pour l’évacuation des eaux de surface et du corps de chaussée lors des phases de conception, d’exécution et d’entretien afin d’assurer la sécurité des usagers et la durabilité de la structure routière. Ce code de bonne pratique décrit aussi les mesures à prendre pour éviter que l’eau ne pénètre dans la structure durant sa durée de vie.

Ce document est une révision du Code de bonne pratique pour la protection des travaux routiers contre les effets de l’eau (R28/65), publié en 1965.

Le code de bonne pratique est constitué de cinq chapitres.

Le premier chapitre L’eau et la route – Introduction décrit les différentes couches de la structure routière et leurs fonctions. Les risques liés à la présence d’eau sont détaillés.

Après ce chapitre introductif viennent quatre chapitres techniques:

  • Recommandations pour l’élaboration du projet: ce chapitre présente les recommandations nécessaires à la collecte et évacuation des eaux en surface (surfaces revêtues, accotements, bermes et talus) et à l’évacuation des venues d’eau dans les talus (masques et éperons drainants) ainsi que les dispositifs nécessaires au drainage du corps de chaussée. Les ouvrages de stockage d’eau, prévenant les risques d’inondation et permettant le traitement des eaux polluées, sont décrits.
  • Recommandations pour l’exécution: ce chapitre décrit les mesures à prendre durant les travaux de terrassement.
  • Recommandations pour l’entretien: l’entretien est indispensable d’une part pour éviter que l’eau ne pénètre dans la structure routière et d’autre part pour ne pas entraver son évacuation. Les dispositions à prendre pour l’entretien des différents types de joints et la réparation des fissures sont décrites, ainsi que les dispositions pour entretenir les fossés, avaloirs, canalisations, accotements, tranchées et bassins d’orage.
  • Recommandations pour les reconstructions et améliorations: ce chapitre décrit les dispositions à prendre lors de travaux tels que la mise en place d’un inlay ou overlay, l’élargissement de la route ou la mise en place d’éléments linéaires en insistant sur les erreurs à ne pas commettre relatives à la maîtrise de l’eau (infiltration, piège à eau, entrave à l’écoulement, etc.). Quelques exemples de structures à problèmes sont décrits.

Prix
-
version électronique téléchargeable gratuitement après inscription
- version papier: 18,00 € (excl. 6 % TVA)

Commande
réf.: R88/14
e-mail: publication [at] brrc [dot] be

Documents liés