Essai de fissuration thermique

Essai performantiel pour la simulation des mouvements thermiques horizontaux des dalles de béton fissurées.


(zoom)

Pour simuler les mouvements horizontaux, le CRR a développé l’essai de fissuration thermique. Au cours de celui-ci, le joint est ouvert et refermé de manière répétée (simulation de retrait et de dilatation), ce qui provoque l’apparition d’une fissure qui se propage dans la couche bitumineuse jusqu’à apparaître en surface. La température de l’éprouvette est maintenue constante pendant toute la durée de l’essai. L’essai se fait toujours à basse température (généralement -10 °C), car c’est là que l’enrobé est le moins souple (conditions «worst case»).

L’essai peut durer de quelques heures à quelques jours pour chaque éprouvette, en fonction du type d’interface.