Banque de données sur les matériaux secondaires

Domaines de travail (1)

>>

La valorisation des déchets en construction routière ne date pas d’hier. Toutefois, depuis les années 1970, le recyclage des sous-produits industriels et matériaux de démolition suscite un intérêt accru. Cette tendance est née suite aux raisons ci-dessous, dans l’ordre chronologique:

  • offre croissante de déchets et sous-produits pierreux provenant de l’industrie;
  • limite des possibilités de décharge et augmentation des frais de mise en décharge;
  • pression écologique pour englober les aspects environnementaux dans la gestion des déchets;
  • politique de développement durable, où les ressources naturelles sont mieux exploitées;
  • reprise graduelle de ces matériaux dans les cahiers des charges.

Le secteur de la construction, plus précisément celui de la construction routière, offre a priori des débouchés intéressants pour les sous-produits industriels. Les matériaux y sont traités en grandes quantités et la plupart des applications – dans un remblai, une fondation ou un revêtement – pour lesquelles les produits cités entrent en ligne de compte sont masquées à la vue.
A première vue, c’est tentant, mais il y a aussi des conditions connexes:

  • d’un point de vue quantitatif: le recyclage n’est possible que si les réserves ou les flux disponibles sont suffisants et, autant que possible, homogènes dans leur composition;
  • d’un point de vue qualitatif: la conformité des structures réalisées doit être garantie, ce qui limite parfois les possibilités des sous-produits à des applications moins nobles (parkings, routes à faible trafic);
  • d’un point de vue environnemental: il faut tenir compte des impacts de l’application de sous-produits industriels (protection contre la pollution des eaux souterraines et du sol).

C’est pourquoi il faut tout connaître de ces sous-produits industriels et/ou matériaux de démolition avant qu’ils ne soient utilisés dans la route. Ceci exige une étude approfondie en laboratoire et des expériences sur chantier pour déterminer des exigences appropriées pour chaque application visée. Ces exigences concernent les caractéristiques mécaniques (performances, durabilité, etc.), les caractéristiques chimiques (pollution éventuelle) et les circonstances dans lesquelles l’application a lieu.
Les matériaux sont les suivants:

Contact: