Contrôle de la qualité des terrassements et des couches de (sous-)fondations

Dans le cadre européen et mondial se développent des structures d’échange et de travail propices au progrès technique dans les projets et travaux de terrassement, qui favorisent:

  • une coordination des pratiques (création d’instances de normalisation);
  • une participation accrue aux recherches européennes et mondiales;
  • la programmation de colloques d’échanges entre professionnels.

Ces structures sont notamment :

  • le comité technique Géotechnique et terrassements de l’AIPCR;
  • le comité technique «Transportation Geotechnics» de la Société internationale de Mécanique des Sols et Géotechnique;
  • le comité CEN TC 396 Terrassements, dont l’objectif est de créer une norme spécifique pour ce domaine d’activités;
  • les séminaires internationaux sur les terrassements en Europe.

Le CRR participe à ces efforts et met l’accent sur le développement de nouvelles méthodes de contrôle caractérisées par des techniques de mesure plus représentatives des contraintes sous trafic (chargement dynamique) ainsi que par des techniques à grand rendement, plus rapides, nécessitant un temps de mise en place relativement bref.
Les méthodes de chargement dynamique et les méthodes indirectes (géophysiques) constituent les domaines dans lesquels les évolutions récentes ont le plus progressé.

Les machines de terrassement et en particulier, les compacteurs sont de plus en plus capables d’intégrer des informations pendant la réalisation des travaux: c’est la voie vers les machines «intelligentes» (Continuous Compaction Control).

Pour mener à bien les études dans ce domaine, le CRR a acquis les appareils suivants:

  • Plaque Dynamique Allemande (Light Drop Weight Tester);
  • Dynaplaque;
  • Système d’acquisition et antennes radar.