Gestion de la vitesse par l'amélioration de la lisibilité de la route – Concepts routiers auto-explicables ("self-explaining roads")

Il est communément admis qu’une bonne partie des accidents de la circulation sont liés à une erreur humaine. L'éducation, la sensibilisation et la répression sont bien entendu des moyens d’actions importants pour obtenir une réduction des accidents, mais il est également crucial que l'environnement routier et le véhicule soient ajustés à la limitation des capacités humaines.

La question cruciale est de savoir comment les principes de conception peuvent contribuer à réduire la probabilité d'une déficience lors de l'exécution de la tâche de conduite. Comme le rappellent Theeuwes et Godthelp (1995) [Theeuwes, J., Godthelp, H. (1995).  Self-explaining roads.  Safety Science 19 (1995) – pp. 217-225], deux aspects jouent un rôle important: le niveau de sécurité intrinsèque de la voirie et sa capacité propre à faire comprendre aux usagers quel comportement de conduite il convient d’y adopter.

Le premier point, relatif à la notion de sécurité intrinsèque, renvoie à la réduction des situations potentiellement dangereuses.  Situation par exemple générée par une chaussée en mauvais état, une mixité de divers modes de déplacement s’opérant dans des conditions inadéquates ou encore la présence d’obstacles dangereux en bord de chaussée, etc.

Le second cas a trait aux propriétés d’«auto-explication» de la voirie et donc au principe mieux connu sous le nom de «self-explaining road». Dans cette approche, la voirie doit être conçue de telle sorte que ses caractéristiques, son aménagement soient en accord avec les attentes perceptives des usagers. Le principe «self-explaining road» sous-entend notamment que l’environnement de conduite peut induire un comportement sécuritaire tout simplement par ses paramètres de conception. Il est basé sur l’idée qu’il existe une corrélation claire entre la perception, les attentes, le comportement humain et la sécurité routière.

Dans ce domaine, le CRR a contribué au projet SPACE – Speed Adaption Control by Self Explaining Roads.

Sujets et documents associés

Projet SPACE – Speed Adaption Control by Self Explaining Roads

X. COCU,
La route qui s'explique – «Self-explaining road»,
Etats Généraux de la Sécurité Routière – Séminaire Infrastructure routière - Namur, le 15/06/12

Contact: