Vous êtes ici

Méthodologie de mesures quantitatives pluie-débit en réseaux d'égouts et interprétation de ces mesures – Compte rendu de recherche CR 36/96

Domaines de travail (1)

>>
|

Types d´activité (1)

>>

La recherche a pour but de développer sur des bassins pilotes une méthodologie de mesures de pluie et de débit dans les réseaux d'égouts, d'établir les bases de recommandations pour l'instrumentation de ces réseaux/ pour l'exécution des mesures pluie-débit et pour l'interprétation de ces mesures dans l'optique de la conception, du calcul et de la gestion des réseaux.

Les mesures pluie-débit sont non seulement nécessaires pour étudier le fonctionnement de réseaux ou d'ouvrages existants, mais également pour des études plus générales telles que la mise au point de modèle de simulation du drainage urbain ou des études d'impact sur l'environnement. Elles sont indispensables pour la gestion en temps réel des réseaux d'assainissement.

La problématique des mesures est liée principalement aux spécificités des mesures dans les réseaux d'égouts dues au contexte hydrographique et pluviométrique particulier.

En matière de pluviométrie, la méthodologie se limite  à l'utilisation de pluviomètres et de pluviographes, car les méthodes par radar sont encore au stade expérimental.

En hydrométrie, les méthodes sont plus nombreuses et peuvent se ranger en quatre grandes catégories: les méthodes utilisant un niveau d'eau, les méthodes utilisant une vitesse et un niveau, les méthodes utilisant un temps de passage d'un traceur entre deux sections et les méthodes directes.

Les différentes techniques et instruments utilisés dans chacune de ces méthodes font l'objet d'une description générale, les principales caractéristiques des appareillages existant sur le marché belge étant reprises dans les tableaux de l'Annexe Ill.

Le choix d'une méthode, technique ou instrument est fonction des besoins et des performances des méthodes, techniques et instruments. Ces besoins et ces performances sont évalués et une méthode pratique de choix est proposée.

La problématique de l'acquisition des mesures pluie-débit dont le synchronisme doit être généralement assuré, est également examinée. Comme c'est un domaine où l'évolution est constante et rapide, seules les principales techniques sont décrites succinctement et quelques critères généraux de choix sont énoncés.

En matière d'interprétation des mesures, des indications sont données pour le traitement préalable des mesures (validation, codage et archivage).

L'interprétation proprement dite dépendant du type de problème à traiter, cette question est traitée sous forme de deux exemples d'application: mise au point d'un modèle de simulation pluie-débit et étude de l'effet des dégradations structurelles sur l'écoulement dans un réseau d'assainissement.

A titre d'exemple, également, un chapitre est consacré à la description des équipements de mesure installés sur les deux réseaux d'égouts pilotes, ainsi qu'aux méthodes d'acquisition des mesures utilisées. Les principaux problèmes qui ont été rencontrés pendant la période d'observation sont mentionnés ainsi que les remèdes apportés pour les résoudre. Le cas d'une installation dans un nouveau collecteur est également présenté (réseau de Falaën, province de Namur).

En conclusion, la recherche a permis de réunir les éléments pour l'établissement de recommandations pour l'exécution de mesures pluie-débit dans les réseaux d'égouts et pour leur interprétation.

Dans le présent compte rendu de recherche, on se réfère à plusieurs reprises à des notions de base dans le domaine du drainage urbain et une terminologie spécifique est utilisée. Dans lesannexes I et Il, on trouve respectivement un rappel des principales notions de base et une terminologie trilingue (français, néerlandais, anglais).

Prix
- version électronique téléchargeable gratuitement après inscription
- version papier: 15,00 € (excl. 6 % TVA)

Commande
réf.: CR36/96
e-mail: publication [at] brrc [dot] be

Documents liés