Le recyclage d'enrobés asphaltiques en centrale discontinue – Compte rendu de recherche CR 32/91

La présente étude traite de divers aspects du recyclage d'enrobés asphaltiques en centrale discontinue, ce type d'installation constituant plus de 90 % du parc des centrales belges.

Dans l'introduction, on souligne tout d'abord la nécessité de recycler les déchets asphaltiques en construction routière de telle sorte que le stockage de ces matériaux appartienne définitivement au passé. Les diverses formes de recyclage sont décrites et un état de la question en Belgique est présenté. La forme la plus récente de recyclage, c'est-à-dire la production d'enrobés de recyclage dans une centrale d'enrobage, fit son apparition en Belgique en 1980 et connut surtout une progression dans les années 1983 à 1985. Depuis lors, ce succès s'est trouvé freiné par suite de la chute du prix du bitume qui a rendu la technique financièrement moins attrayante. L'intérêt pour la technique devrait à nouveau augmenter considérablement lorsque les redevances à payer pour le stockage des déchets vont augmenter drastiquement, ce qui est d'ailleurs envisagé très sérieusement pour le moment (1989) dans les diverses régions du pays.

Le rapport décrit ensuite les techniques de récupération d'enrobés asphaltiques en vue du recyclage, depuis la dépose de l'ancien revéternent par démolition en plaques ou fraisage jusqu'au stockage des enrobés à recycler, en passant par les traitements à faire subir aux enrobés récupérés pour les rendre aptes au recyclage.

Suit une description comparative des différents types d'équipement de recyclage et des processus y associés. Il apparaît que, dans un premier temps, les enrobeurs belges ont opté pour des solutions d'injection à froid des recyclés soit dans le malaxeur, soit dans la bascule à granulats mais que l'intérét s'est porté ensuite vers le système d'injection à chaud dans le malaxeur, impliquant un réchauffage séparé des recyclés. Il semble que les aspects technologiques du recyclage soient relativement bien maîtrisés et que les limites de chaque système de recyclage soient à peu près bien connues.

Un autre aspect soulevé est celui de la formulation des enrobés de recyclage, incluant les modes opératoires des essais intervenant lors de l'étude préliminaire de la composition de ces mélanges. Sont abordés les problèmes particuliers posés par l'échantillonnage des enrobés à recycler, par la détermination de leurs caractéristiques et notamment de la qualité résiduelle du bitume que ces produits renferment, ainsi que par l'étude Marshall visant à justifier et optimiser la composition.

Une comparaison économique est effectuée entre les avantages du recyclage (économie de matériaux et notamment de bitume) et ses désavantages (investissements et personnel complémentaires). Il apparaît que, même avec des prix de bitume diminués depuis 1986, l'économie à réaliser par rapport à un enrobé neuf reste toujours attrayante.

Prix
- version électronique téléchargeable gratuitement après inscription
- version papier: 10,00 € (excl. 6 % TVA)

Commande
réf.: CR32/91
e-mail: publication [at] brrc [dot] be

Documents liés